ad

Voyager, découvrir, partager…

Ces trois actions successives peuvent se résumer en une seule par l’expression « être curieux ». La curiosité pousse l’homme à aller au bout du monde.

On peut voyager après avoir établi un bon plan. C’est plus commode. Le vrai aventurier décidera de partir n’importe où, sans faire de projets. On va à la rencontre des terres inconnues, à la rencontre de l’autre. On découvre.

Après vient le partage. Car voyager signifie de partager son propre expérience avec les autres qu’on croise et ensuite de repartir enrichi.

Varna – ville millénaire, fondée au VIe siècle av. J.-C. sous le nom d’Odessos par des grecs ioniens, qui ont trouvé ici les Thraces et ces derniers, ils ont trouvé les représentants de la « Culture de Varna » (4400 – 4100 av. J.-C.) qui ont laissé comme héritage la Nécropole de Varna et le travail d’orfèvrerie en or le plus ancien jamais découvert à ce jour. Avant la fondation de l’Etat bulgare en 681, la ville a fait partie de l’Empire grec, de l’Empire macédonien d’Alexandre le Grand, de l’Empire romain ; après 681 – plusieurs fois de l’Empire Byzantin et de 1396 à 1878 de l’Empire ottoman… Ce coin de l’Europe du Sud-Est a toujours été un carrefour où se sont croisés des peuples et des civilisations différents. Une ville ouverte grâce à la Mer Noire qui accueille depuis des siècles de nouveaux explorateurs, des voyageurs curieux et des marchands. De nos jours Varna, le plus grand port bulgare sur la Mer Noire, est une ville toujours accueillante, une ville à multiples facettes qui méritent d’être découvertes.

www.urban-route.com (c) 2014 - 2017

Show Buttons
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkdin
Share On Pinterest
Contact us
Hide Buttons